Coronavirus en direct: les Parisiens fuient la capitale avant le verrouillage de minuit; L’Irlande reprend le déploiement du vaccin AstraZeneca | Nouvelles du monde

v

«La devise est vacciner, vacciner, vacciner», a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré après une réunion avec les dirigeants des 16 États fédéraux allemands.

Le nombre de cas a augmenté en Allemagne, en raison d’un assouplissement des restrictions ces dernières semaines, au moment même où une variante plus transmissible du virus se propageait, soulignant la nécessité d’accélérer les vaccinations pour protéger les personnes vulnérables.

La suspension du vaccin AstraZeneca était le dernier obstacle de la campagne de vaccination en Allemagne, qui a été en proie à des retards de livraison et à des rapports de presse sur les effets secondaires. Vendredi, seulement 8,5% de la population avait reçu un premier coup de feu, loin derrière d’autres pays comme le États-Unis et Bretagne.

«Je pense que nous avons de bonnes chances d’offrir un vaccin à chaque résident d’ici la fin de l’été», a déclaré Merkel.

Ministre de la santé Jens Spahn plus tôt vendredi, a averti que les vaccinations à elles seules ne pourraient pas contenir la troisième vague de la pandémie car il n’y a pas assez de doses, et a déclaré que les restrictions qui ont été levées pourraient devoir être réimposées pour contenir la propagation du virus.

«Le nombre croissant de cas peut signifier que nous ne pouvons pas prendre de nouvelles mesures d’ouverture dans les semaines à venir. Au contraire, nous devrons peut-être même reculer », a déclaré Spahn.

Merkel et les dirigeants de l’État doivent se rencontrer à nouveau lundi pour discuter de la prolongation d’un verrouillage en place depuis la mi-décembre, ainsi que d’un renversement des plans de réouverture progressive de l’économie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *